J’ai testé : la chrononutrition

j'ai testé la chrononutrition

Hello mes chats,

En bonne régimeuse continuellement insatisfaite que je suis, j’ai découvert récemment une nouvelle méthode minceur que j’ai trouvé très intéressante: la chrononutrition.

Testée par les chercheurs de l’IREN (Institut de recherche européen sur la nutrition), cette méthode (qui n’est pa véritablement un régime) est basée sur un principe très simple: nous mangeons pour vivre, et tout ce que nous mangeons doit être utile à notre corps.

Dans les grandes lignes, il s’agit donc de fournir à notre corps la quantité de nutriments nécessaire à notre journée et ce tout au long de celle-ci : en fait, on réorganise ses repas en mangeant de tous les aliments mais dans la bonne quantité et au bon moment.

 

chrono-nutrition

 

Selon les préceptes de la chrononutrition, les besoins du corps sont inscrits dans nos gènes. L’organisme sécrète à certains moments des substances notamment des enzymes et des hormones qui agissent sur notre capacité à assimiler et utiliser les aliments. Il faut donc s’alimenter en tenant compte de ces facteurs.

 

En pratique, on mange :

gras le matin

solide le midi

sucré au goûter

léger le soir

Par exemple, au petit déjeuner il faut manger des aliments gras parce que le matin, l’organisme fabrique des substances destinées à la digestion des graisses. Au goûter, la chrononutrition recommande une collation sucrée car en fin de journée, l’insuline est secrétée pour amener du sucre à l’organisme et compenser la fatigue.

BONHEUR, dans la chrononutrition, on peut manger de tout, meme les aliments qui sont généralement interdits dans les autres régimes ! ET on perd quand même du poids.

Seul hic, vous pouvez manger absolument tout ce que vous voulez, oui mais, au petit déjeuner ! (Exit la raclette…). 

Des idées de menus variés, simple et équilibrés par > ici

 

Pour revenir plus en détail sur mon expérience, je trouve cette idée géniale, surtout que personnellement manger du fromage ou même de la pizza le matin ne me pose absolument aucun problème (trempé dans le café miam!), et qu’en général après un petit déjeuné si consistant je n’ai pas particulièrement faim arrivée à midi et une salade ou un plat léger me convient parfaitement. Je suis finalement heureuse quand vient la collation, et de nouveau avec le temps j’arrive même à sauter les diners sans jamais ressentir la faim.

Si je devais voir un point négatif, c’est uniquement par rapport à notre quotidien et à la vie sociale “normale” qui ne coincide pas avec cette méthode : restaurants et soirées entre amis ou déjeuner au boulot pas toujours diététique.

Pour finir, je n’ai pas perdu énormément de poids pour la simple et bonne raison que je n’en ai pas besoin, mais grâce à ce régime j’ai totalement arrêté le grignotage et je ne me force plus à finir mes assiettes parce que j’ai compris ce dont mon corps à besoin et j’essaye de ne pas lui donner plus. C’est une solution très bénéfique, je trouve, pour retrouver des habitudes saines.

 

Pour plus d’infos sur ces pratiques, je vous conseille le fabuleux livre du docteur Alain Delabos (tous mes remerciement à ma collègue Laurène qui me l’a gentillement prêté 😉 )

9782226230881

 

Et vous ? Vous connaissiez ? Tentées ?

2 thoughts on “J’ai testé : la chrononutrition

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *