Macrobiotique : Santé et nutrition

Eastern cuisine - man and woman hold spoons with sesame seeds in yin yang shape near plate, isolated

Hello mes p’tits loups,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une belle semaine. De mon côté, j’ai appris pleins de choses ! Vous connaissez la macrobiotique ? Je vous rassure ça ne me disait rien non plus il y a encore quelques jours. C’est un ami qui m’a parlé de ce “système” de nutrition basé sur le principe du Yin et du Yang. J’ai trouvé le thème passionnant, et j’ai eu envie de vous le présenter :) !

 

La macrobiotique, c’est quoi ?

La macrobiotique est un régime alimentaire ayant pour but de favoriser la longévité. Le terme vient d’ailleurs du grec « macro » (grand) et « bio » (vie).

Le fondateur de la macrobiotique moderne est le Japonais Georges Ohsawa. Il se serait inspiré de l’alimentation des moines zen, reconnus pour leur longévité, pour établir les fondements de cette philosophie de vie. Après avoir survécu à la tuberculose grâce à la Médecine traditionnelle chinoise, il a cherché à appliquer le principe énergétique du yin et du yang à d’autres dimensions de l’existence. Selon lui, on doit viser l’équilibre de l’énergie yin et yang dans notre alimentation : les aliments auraient en effet des charges énergétiques.

 

Principe yin et yang des aliments

Le but de la macrobiotique est l’atteinte d’un équilibre entre l’homme, l’environnement et l’univers. Cet équilibre s’obtient principalement par le choix et la préparation judicieuse des aliments, lesquels se basent sur le principe ancestral du Tao : le yin et le yang.

Aliments Yin Yang macrobiotique

On comprend donc pourquoi le “teq-paf” est si ingénieux, mais aussi pourquoi les tomates et la féta se marient si bien. C’est là l’idée de la macrobiotique qui cherche un équilibre entre les aliments dits Yin et ceux dits Yang, mais qui cherche surtout à éviter les excès. Les aliments trop sucrés ou trop salés sont mauvais, c’est une évidence qui n’est plus à démontrer. (Je ne parlerai même pas des drogues)

Aussi, ce principe explique qu’une personne qui fume (YIN) et boit son café (YANG) y trouvera une certaine harmonie. Pour arrêter la cigarette, les fumeurs devraient donc également diminuer le café !

Solution testée et approuvée : cela fait une semaine que j’ai diminué drastiquement ma consommation de café (qui me donnait mal à l’estomac). Je suis passée de 5 cafés par jours à un seul petit le matin. Et bien figurez-vous que je fume beaucoup moins également… Je suis passée à la cigarette électronique et les cigarettes ne me manquent pas du tout ! Je suis la première étonnée, mais cette solution fonctionne.

 

Comment on fait ?

tableau de nutrition macrobiotique

La macrobiotique cherche à ramener ou à maintenir la complémentarité de ces deux forces. Lorsque l’équilibre entre les forces yin et yang est établi, l’organisme est en santé.

Un déséquilibre crée, par conséquent, un terrain propice à la maladie. Un cancer peut, par exemple, être causé par un excès d’aliments très yin comme les céréales raffinées, le sucre, les boissons gazeuses, les additifs, ou encore par un excès d’aliments très yang (viande, gras, etc.).

Pour prévenir et traiter différents problèmes de santé, la macrobiotique propose des aliments dont les caractéristiques principales, yin ou yang, apportent l’équilibre idéal. De façon générale, en mangeant des aliments ni trop yin, ni trop yang, on évite l’épuisement de notre organisme et les phénomènes de compensation.

Outre l’aspect yin et yang, les aliments recommandés en macrobiotique ont, en bonne partie, des propriétés antioxydantes (légumes, algues), ce qui est bénéfique pour réduire les risques de cancer. Ce régime tend aussi à abaisser le taux élevé de lipides sanguins grâce notamment aux grains entiers, aux légumineuses, et aux huiles de première pression à froid. Aussi, les aliments préconisés en macrobiotique ne sont censés contenir ni hormones animales ni produits chimiques issus de l’agriculture ou de la transformation alimentaire. Cela peut par conséquent diminuer les risques de certains cancers.

 

 Avantages et inconvénients

L’abondance de fibres alimentaires dans le régime macrobiotique contribue au rassasiement, bien que l’apport en protéines ne soit pas toujours très élevé.

C’est un régime contraignant pour nous parce qu’il y a beaucoup d’aliments à mettre de côté et beaucoup d’aliments nouveaux à intégrer dont le goût ne leur est pas familier (algues, tempeh, miso, légumes marinés, etc.).

 

En ce qui me concerne, mon alimentation est très proche de l’alimentation macrobiotique de transition. En effet, je suis végétarienne et je digère très mal le lait donc je ne consomme pas de produits laitiers. Cette alimentation me convient parfaitement, et depuis que j’ai découvert cette philosophie, je suis assez convaincue et je commence à diminuer les “produits à éviter”.

Et vous, convaincus par la macrobiotique ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *